"On dit que le temps change les choses ..."

....la rencontre ....

Mardi soir avait lieu à l'école la rencontre entre nous et N°1,

 E.....N et ses parents, les 2 instits et la dirlotte (le retour !)

 

Sauf que moi je n'ai pas pu y aller car j'avais totalement zappé que n°3 avait un rdv médical. Mais en fait c'est tant mieux car je pense que j'aurai pu déraper et en mettre plein la terrine à la mère de l'autre donc c'était très bien que monsieur y aille. Du coup le dialogue s'est fait avec le monsieur d'en face.

L'instit avait donc pris la décision de réunir N°1 et le fameux chef de bande (non que dis je ...le chouchou irréprochable à môman, sisi, lové dans ses bras dans la cour à 16h30, sa mère lui caressant les cheveux .... comme s'est émouvant !)

 

Bref ....Nous avons donc su pourquoi d'un coup les choses ont été prises au sérieux

 

1/ N° 1 n'a pas été à l'école le vendredi et ça .... ça a fait mal à la dirlotte because la réputation de l'école.

 

2/ Du coup devant mon énervement téléphonique l'instit a suggéré d'aller à la rencontre du personnel qui encadre mon enfant puisque ni elle ni la dirlotte n'avait rien vu !!!

 

3/ Immédiatement le personnel de cantine et de garderie ont dit que depuis plusieurs mois mon fils était beaucoup plus triste, ne riait plus, restait dans son coin et ne plaisantait plus comme avant.

(oui oui du personnel pas franchement formé pour ça a TOUT DE SUITE noté le changement de comportement là où le personnel formé pour ça n'a rien vu !!)

 

Et voilà comment nous nous sommes tous retrouvés ENFIN

conviés à un échange.

Et là je dois dire que Mr Clochette a grave assuré. Intransigeant sur le bien être de son fils et bien que l'affreux n'est jamais rien avoué (mais ça nous en étions déjà convaincu), il a démonté point par point les arguments de la partie adverse allant jusqu'à faire fermer son clapet direct à la directrice. Il a pu avaoir là la confirmation qu'elle n'irait pas contre un membre du conseil d'école,

c'est beau l'impartialité !

Et là où le père (enclin au dialogue visiblement) a dit à mon mari qu'il avait appelé la veille la prof de judo pour savoir ce qu'il en était et qu'elle lui aurait répondu que tout roulait ; Mon cher et tendre a juste rit en lui disant "ah ouais elle vous a dit ça ? c'est étonnant cela fait des mois qu'elle ne l'a pas vu car il refuse d'aller au judo étant donné qu'il y a votre fils"

PAF !!!

Apparemment le père est tombé des nues ; chacun son tour .....

 

Bref ... ils doivent s'éviter tant bien que mal, on aurait tenté de suggéré à mon gars qu'il aurait tendance à faire un patakez de pas grand chose, mon mari a donc jugé utile de repréciser que dans notre maison "fils de pute" n'était pas une parole sans incidence.

Et re paf !

 

Nous attendons toujours des nouvelles du privé, espérant qu'il finira son année là bas.

 

Tout de même : un collègue de boulot de mon mari a cuisiné son beau fils qui est dans la bande ;

sans rien avouer il lui aurait tout de même dit

"moi je ne lui dis rien car je sais que tu es copain avec son père, donc ce n'est pas moi"

Cela ne fait que confirmer ce que nous savions déjà ....



25/01/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres