\"On dit que le temps change les choses ...\"

\

L'ile de Brehat

Repartons sur les Iles ...

 

A Bréhat plus précisément, et de ce fait dans le département breton que je ne vous ai pas encore présenté : les côtes d'Armor.

 

 

 

Soyons clairs, à part quelques sites très touristiques comme Fort Lalatte, Erquy, Trestel, Brehat ...etc ... c'est le département breton que je connais le moins.

Ce blog sera peut être pour moi l'occasion de me lancer à la recherche de ses joyaux égarés !

 

Mais Bréhat ... je connais !!

J'aime aller faire de longues marches sur cette ile

au nord de la pointe d'Arcouest.

L'ile a une superficie de 309ha pour environ 440 habitants (sympa).

 

Ca, c'est en hiver bien sur ; car en été la population de Bréhat se chiffre en dizaine de milliers d'habitants.

 

 

L'ile est longue de 3.5km et large de 1.5km et est composée

de 2 parties totalement différentes :

 l'une est faite de lande  alors que l'autre est faite de fleurs.

 

Bréhat fut en 1907 le premier site naturel classé en France.

 

Et Bréhat c'est entre autres :

 

LE PORT CLOS

 

port principal de l'ile il vous donne un aperçu éblouissant

de ce qu'est le territoire dès votre arrivée.

 

 

 

LE PHARE DU PAON

 

Allumé en 1860 au Nord de l'ile, électrifié en 1942

 il fut détruit en 1944 par les Allemands qui occupaient l'ile

et fut rebâti entre 1947 et 1949.

 

 

 

LA CHAPELLE SAINT MICHEL

 

Située sur le point culminant de l'ile elle fut construite en 1830.

Son toit en tuiles orange et un amer pour les navigateurs.

 

 

 

 

LE MOULIN A MAREE DU BIRLOT

 

Construit entre 1633 et 1638 par le duc de Penthièvre

 seigneur de Bréhat.

 

 

 

LE PHARE DE LA CROIX

 

Construit en1949 pour remplacer celui détruit par ...les allemands !

 

 

 

 

 

 

BREHAT SUD ET BREHAT NORD

 

2 mondes sur une même ile.

Au sud : tout est calibré. Pelouses tondues, fleurs taillées...

Au Nord (ma préférée) : un monde sauvage et rude

soumis aux vents violents et donc peu peuplé.

Cette partie est faite de roches abruptes et de grain de mer ....

 

Aujourd'hui Bréhat est surtout un lieu de villégiature

 peuplé de résidences secondaires.

L'engouement touristique y est tel que le prix des terrains au M2

 est identique à celui du XVIeme arrondissement de Paris

(hé ouais !!)

Dur dur d'y accéder à moins d'un héritage familial.

 

 

 

 

UNE P'TITE LEGENDE POUR LA ROUTE ?

 

Vous êtes au gouffre du Paon et comme tous les gouffres Breton il a sa légende.

 

 

 

Mériadec, comte de Goëllo avait 2 fils, 2 bandits sans aucune morale.

Ils complotèrent pour assassiner leur père

dans le but de lui voler sa fortune.

 

Mais celui-ci ayant eu vent de leur projet s'enfuit.

Néanmoins et grace à l'aide du démon,

 ses fils parvinrent à le retrouver au Nord de l'ile.

Dans le but de jeter son corps à la mer

ils entreprirent d'escalader la falaise.

 

Soudain ... leurs pieds se figèrent et leurs membres se pétrifièrent ...

Changés en rochers, ils demeurent au dessus du gouffre

 liés par le cadavre de leur père dont le sang coulant sur eux et sur les roches alentours est à l'origine de leur couleur rouge.

 

 

Malgrè ces terribles souvenirs, les jeunes iliennes viennent consulter l'oracle qui hante le gouffre depuis le drame.

Elles y jettent des pierres qui d'après le nombre de ricochets

 contre chaque paroi du gouffre leur indique

 les années les séparant du mariage.

 

 

 



04/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres