\"On dit que le temps change les choses ...\"

\

Pas top top ....

Le titre résume bien l'ambiance générale.

 

Mon épaule est de plus en plus douloureuse

et hormis les séances de piscine j'ai de rares moments de bien être.

 

Hier je devais me résoudre à aller faire les courses

car même si le drive c'est génial quand on est dans ma situation

 (je réceptionne et n°1 me sort le tout à midi),

il y a des fois où nous sommes bien obligés de nous rendre

à même le magasin.

C'était mon cas hier.

 

Je devais aller chez Edouard car N°2 veut une toupie à noël

et ceux qui connaissent N°2 le savent, il n'est pas chiant, loin de là ; Ne réclame jamais rien ou presque, fait tout pour arranger tout le monde ; Alors quand pour une fois il sait EXACTEMENT ce qu'il veut à noël, je ne veux pas me louper.

Et puis j'avais 2/3 bricoles à prendre qu'on ne trouve pas forcément sur le site et du tissus à aller chercher pour donner la touche finale à la chambre de n°1.

 

J'ai donc déposé n° 1 au collège, suis revenue prendre N°2 et 3

et leurs potes pour les déposer au primaire, puis ai filé directement sur Quimper pour être sûre de ne pas avoir à affronter

 la grande foule dans les magasins.

 

8H45 pétantes je passais la porte de chez Edouard.

J'ai trouvé la fameuse précieuse toupie (OUFFFFFFF)

et ai commencé mes courses.

Oui mais après deux rayons et malgrè le fait de préserver mon épaule je commençais déjà à ne pas me sentir bien.

Au bout de 15mn je n'étais plus capable de faire quoique ce soit

et les larmes me montaient aux yeux

tant la douleur devenait super intense.

J'ai donc dû abréger mes courses et rentrer à la maison.

 

Le midi j'ai dit ça à N°1 qui a très bien compris

que je ne sois pas allée prendre son tissus

et était plus inquiet pour moi qu'autre chose.

 

Du coup le moral en prend un sacré coup.

Je me retrouve à n'être plus capable de faire grand chose moi même.

Hier après midi je suis allée promener les chiens avec ma copine ;

j'ai beaucoup de mal à retenir Hatja

malgrè la laisse courte et le harnais.

J'ai du coup aussi l'impression d'être une charge pour les potes ...

Ce n'est pas simple et si je m'écoutais j'aurai tendance à me cloitrer chez moi et ne plus voir personne.

Ajoutez à cela le fait que ma mémoire parte en vrille....

Je suis constamment HS (à rien foutre), j'oublie tout :

 cela va de ma CB aux courses au fait de savoir qu'une tomate s'appelle une tomate ou à me rendre compte au milieu du bassin qu'en fait j'avais kiné...et j'en passe.

 

Ma kiné, justemment, me dit que c'est dû à la forte douleur d'une part mais aussi au changement brutal de rythme dans ma vie

 ce qui fait que mon corps va mettre un moment à s'adapter.

Je suis à fleur de peau, prends tout de travers, du bonheur ...

 

L'autre jour ma copine me voyant fatiguée me lance

"tu ne vas pas nous faire chier en Espagne

 

 à te coucher avec les poules"

Si j'avais écouté ma première pulsion je lui mettais ma main dans la figure ; je suis rentrée blessée car oui depuis mon AVC je suis beaucoup plus fatigable qu'avant, c'est comme ça, je n'y peux rien je suis bien obligée de faire avec et déjà bien heureuse de n'avoir que la fatigue et la mémoire en séquelles....

Mais je n'ai pas accepté du tout la remarque ce qui n'est pas mon genre, d'habitude je lui aurait retourné un

" tu nous casse bien les ... toi, après 3 apéros et on fait avec", mais non, là j'ai été blesée et j'ai encore du mal à passer au dessus.

 

MA cop's Nadine qui elle aussi a une capsulite me dit que c'est normal, qu'on est irrité, fatigable, qu'en plus les gens ne comprennent pas les maux qui ne se voient pas (et là elle a entièrement raison) mais cela ne correspond tellement en rien à mon caractère que je ne sais pas comment le gérer.

 

A priori des phases de "mieux"

devraient suivre les phases de "pire",

on verra ....

 

 



24/10/2012
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres