\"On dit que le temps change les choses ...\"

\

C'est le beurre ....

...qui fait la crêpe !

 

Oui, vu comme ça tout le monde doit penser :

"ça y est ...intoxication aux anti inflammatoires, la Bretonne a pété un watt "

 

meuh non ....

 

Pourquoi donc ce titre de l'espace, alors ?

 

En hommage à une connaissance du passé (enfin, je pense qu'il n'est pas mort, hein, ce n'est pas à titre posthume ; même si parfois j'aurai bien aimé l'étrangler de mes propres mains).

 

Ce type un peu chelou venu d'une Alsace profonde (je ne critique pas, j'ai moi même des racines alsacienne.s...un tout petit peu, pas trop non plus).

Je disais donc cet individu venu de partout et de nulle part puisque jamais posé dix ans de suite au même endroit m'a dit un jour :

 

" Vu comment t'es gaulée (déjà c'est la classe au niveau reconnaissance de la femme...et c'était il y a fort longtemps maintenant j'ai 10 livres de beurre en plus au compteur), t'es pas une vrai Bretonne, toi ! Pas de celles qui mettent 150gr de beurre sur une tartine"

 

Trop la classe ce mec ...mais comment donc n'en suis je pas immédiatement tombée raide dingue amoureuse ?

 

Alors certes je ne suis pas comme mon mââââri qui passé nos frontières demande systématiquement une salière avec son beurre au p'tit déj ; Mais je voue aussi un culte à ce produit oh combien diététique et source d'expression que l'on ne doit retrouver que chez nous.

 

Aussi je voulais vous en faire profiter (ne me remerciez pas), car pas plus tard qu'hier j'en ai encore entendu une belle à ma table.

 

 

Hé oui, clâmé du fond du coeur par un pissou de 8 ans qui estimait que la purée ne dégoulinait pas assez.

Mais M'man ... sans beurre le breton meurt !!! (ben voyons... le pire étant que les adultes disent tellement souvent cela pour plaisanter que certains enfants doivent en être persuadés)

 

Nous sommes alors partis tous les 4 dans un florilège d'expressions plus douteuses les unes que les autres...

En voici deux exemples des plus courants à notre table ....

 

 

C'est le beurre qui fait la crêpe !!


Expression communément utilisé par celui qui s'entend dire

"nan mais ça va, tu vas pas encore rajouter du beurre sur ta crêpe !!"


 

Autre "expression" bien de chez nous (enfin de chez moi toujours) et qui avait laissé bouche bée nos amis réunionnais

A la sempiternelle question "y'a quoi dans la kouign amann ?"

 

"Du beurre, du beurre et du beurre...ah ! et un peu d'sucre aussi ! "


ceci dit nous ne sommes pas très loin de la vérité... rien que pour vous et parce que vous m'êtes forts sympathiques la recette d'un des kouign amann à déguster après un cassoulet ou une raclette histoire de bien finir la soirée .... (avec un ptit coup de lambig ça peut être sympa aussi)

 

 

Pour 8 personnes

kouign-amann

Temps de préparation :

  • 4 h

Temps de cuisson :

  • 35 min

Temps total :

  • 4h35

Ingrédients :

  • 250 g farine de blé
  • 200 g de beurre demi-sel
  • 200 g de sucre en poudre
  • 10 g de levure de boulanger fraîche
  • 2 pincées de sel
  • 10 cl d’eau

Ustensiles et cuisson :

  • Un saladier
  • Une tasse
  • Un rouleau à pâtisserie
  • Un moule à manqué
  • Un four

Instructions :

  • Pensez tout d’abord à sortir le beurre du réfrigérateur afin qu’il ramollisse.
  • Commencez par réaliser la pâte du kouign-amann : mélangez la levure de boulanger et 3 cuillères à soupe d’eau tiède dans une tasse, puis, dans un saladier, mélangez la farine et ajouter 2 pincées de sel.
  • Formez un puits et versez-y votre mélange de levure et 10 cl d’eau.
  • Farinez votre plan de travail et travaillez votre pâte à kouign-amann jusqu’à l’obtention d’une pâte souple.
  • Laissez la pâte reposer à température ambiante pendant 3 h.
  • Au bout des 3 heures de repos, la pâte aura triplé de volume : sur votre plan de travail fariné, travaillez-la de manière à lui donner une forme carrée d’1cm d’épaisseur : étalez 1/4 de beurre au pinceau (soit 50g) et 1/3 du sucre (soit 65g).
  • Repliez la pâte à kouign amann en 3 et avec votre rouleau à pâtisserie étalez la très finement. Beurrez-la à nouveau et saupoudrez encore de sucre. Repliez la pâte encore une fois en 3.
  • Laissez reposer la pâte durant 30 mn au frigo.
  • Renouvelez pour la dernière fois l’opération précédente : étalez la pâte, saupoudrez encore avec le reste de sucre et étalez le reste du beurre puis repliez la pâte en forme de carré.
  • Préchauffez le four thermostat 7 (210°).
  • Mettez votre pâte dans un moule généreusement beurré.
  • Puis, faites cuire le kouign-amann pendant 35 mn environ : au bout de 10 mn, versez un peu de beurre sur le kouign-amann et ce toutes les 5 mn. Le beurre fondra ainsi doucement pendant la cuisson.
  • Une fois votre kouign-amann cuit, sortez-le du four et patientez un quart d’heure avant de procéder au démoulage.
  • Servez votre kouign-amann tiède et dégustez-le !

Bon appétit



23/01/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres